Samedi 3 octobre 6 03 /10 /Oct 08:00

Me revoilà ! J'ai un peu abandonné mon blog ces derniers jours et les votres par la même occasion. Un peu, par manque de temps mais aussi de motivation, ça arrive parfois ! Voici des petits croustillants bien parfumés et délicieux qui devraient vous plaire... A servir en amuse-bouche, en entrée ou pourquoi pas en fin de repas...




Pour 8 croustillants

  • 2 feuilles de brick
  • Raisin blanc Chasselas
  • Raisins noir Muscat
  • Raisins secs
  • Noisettes
  • 50 g environ de chèvre frais
  • 2 CC de crème liquide
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

 

Préchauffer le four à 210°.

 

Avec un cercle ou une tasse d’un diamètre de 5,5 cm, découper 24 cercles dans les feuilles de brick. Les huiler avec un pinceau et les superposer par trois.

 

Battre le chèvre frais et le mélanger avec la crème. Saler et poivrer.

 

Laver et essuyer les raisins frais.

 

Répartir le chèvre sur les cercles. Ajouter 3 à 4 grains de raisins, une noisette et quelques raisins secs.

 

Déposer les cercles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et mettre au four 5 minutes + 5 minutes supplémentaires au grill.

En fait, je pense que 5 minutes au grill suffisent, le but étant de dorer les feuilles de brick.

 

Servir chaud ou tiède de préférence.

 

 

Par Réglisse - Publié dans : Amuse-bouche - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 35 commentaires
Samedi 19 septembre 6 19 /09 /Sep 10:06

Un délicieux dessert bien gourmand, doux, crémeux, parfumé... un vrai régal !! A refaire ! J’imagine très bien ce risotto, cet automne, avec des poires ou des pommes légèrement compotées...




 

Pour 4 personnes

  • 500 g de fraises
  • 6 CS bombées de riz pour risotto
  • 1 litre de lait
  • 4 CS de sucre
  • 4 CS de sirop de fruits rouges (facultatif)
  • 3 CS d’eau

 

Faire bouillir le lait avec le riz. Remuer régulièrement jusqu’au frémissement puis poursuivre la cuisson à feu doux en mélangeant régulièrement.

 

Laver la moitié des fraises et les couper en morceaux.

Faire fondre le sucre avec le sirop et l’eau. Ajouter les fraises et les laisser confire 20 minutes environ en remuant régulièrement.

 

Le riz cuit, le verser dans un plat et le laisser tiédir. Faire de même pour les fraises, à part. Réserver jusqu’à complet refroidissement.

 

Au moment de servir, mélanger les fraises confites au riz et servir dans des coupes. Répartir le restant des fraises fraîches et déguster...

A noter : pour confire les fraises, j'ai ajouté du sirop de fruits rouges que j'avais et j'ai diminué la quantité de sucre mais vous pouvez le réaliser sans le sirop et en augmentant un peu la quantité de sucre. 

 

Bonne journée !


Par Réglisse - Publié dans : Gâteaux Tartes - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 25 commentaires
Lundi 14 septembre 1 14 /09 /Sep 08:09

Un plat bien relevé, à déguster en toute saison. Comme tout plat mijoté, la présentation n’est pas des meilleures, mais qu’est-ce que c’est bon...




 

Pour 2 personnes

  • 80 à 90 g de haricots blancs secs
  • 125 g de chorizo
  • 1 oignon
  • 400 g de pulpe de tomates
  • 2 CS de concentré de tomates
  • Poivre

 

La veille, mettre à tremper les haricots dans de l’eau froide. Le lendemain, les rincer, les verser dans une casserole d’eau froide et faire cuire 40 minutes environ à feu moyen. Les passer sous l’eau froide et les égoutter.

 

Faire revenir le chorizo coupé en rondelles dans une poêle à feu moyen. Ajouter l’oignon émincé et laisser dorer 5 minutes. Ajouter la pulpe de tomates et le concentré, bien mélanger et poursuivre la cuisson 10 minutes à feu doux.

 

Ajouter les haricots et laisser réchauffer le tout. Poivrer et servir chaud.

 

A noter - On peut aussi mélanger des haricots rouges et/ou des pois chiches.

 

Bonne journée !

 

 

Par Réglisse - Publié dans : Les féculents - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Vendredi 11 septembre 5 11 /09 /Sep 08:01




Ce gâteau a tout pour plaire ; on peut varier les légumes et les épices selon ses goûts et l’ajout de pruneaux lui va parfaitement bien. Moelleux juste comme il faut, chaud, il est délicieux ! Et froid, aussi mais il doit être bien épicé au préalable. Recette adoptée ! L’occasion aussi d’entamer ma farine de sarrasin, achetée pour faire des crêpes, que je n’ai toujours pas faites...




 

Pour 8 personnes 

  • 125 g de farine de sarrasin
  • 4 œufs
  • 5 dl de lait
  • 2 courgettes
  • 2 carottes
  • 2 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 10 pruneaux dénoyautés
  • Thym
  • Sel et poivre

 

Préchauffer le four à 200°.
Faire tremper les pruneaux dans de l’eau (ou du thé).

 

Verser la farine dans un saladier, ajouter le lait et bien mélanger. Ajouter les œufs.

Faire dorer les courgettes et les carottes coupées en rondelles dans l’huile. Laisser tiédir et les ajouter à la préparation précédente, ainsi que les oignons émincés, l’ail coupé en petits morceaux (ou haché), le thym effeuillé et les pruneaux coupés en quatre. Mélanger bien le tout, saler et poivrer.

 

Verser la préparation dans un moule et faire cuire au four 1 heure, jusqu’à ce que le gâteau soit doré.

 

Servir chaud ou froid.

 

Bonne journée !



 

 

Par Réglisse - Publié dans : Cakes, tartes, quiches, clafoutis... salés - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 21 commentaires
Mercredi 9 septembre 3 09 /09 /Sep 08:14

Une belle recette bien parfumée relevée sur un « Elle à table ». Ce plat peut être préparé quelques jours à l’avance et n’en sera que meilleur...




 

Pour 4 personnes

  • 2 aubergines
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron jaune
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 400 g de tomates concassées
  • 1 CS de concentré de tomates
  • 4 CS d’huile d’olive
  • 1 CC de sucre
  • 2 CS de vinaigre (j'ai mis Xeres)
  • 8 olives vertes dénoyautées
  • 1 CS de raisins secs
  • 1 CS de pignons de pin

 

Couper les aubergines en petits cubes. Peler, épépiner et couper en dés les poivrons. Couper le céleri en dés. Faire revenir les aubergines et les poivrons avec 3 CS d’huile, 15 minutes environ. Saler et poivrer.

 

Faire fondre l’oignon émincé et le céleri dans la dernière cuillère d'huile, dans une poêle pendant 10 minutes. Ajouter les tomates concassées et le concentré de tomates et laisser réduire une quinzaine de minutes environ. Saler et poivrer.

 

Verser cette préparation sur les aubergines et les poivrons et bien mélanger. Ajouter le vinaigre, le sucre et les olives. Poursuivre la cuisson 20 minutes. Ajouter les raisins secs, laisser refroidir et réserver au frais.

 

Au moment de servir, saupoudrer des pignons de pins, grillés au préalable.

 

Bonne journée !

 

 

Par Réglisse - Publié dans : Les salades - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Lundi 7 septembre 1 07 /09 /Sep 08:00

J’ai gardé un très bon souvenir de cette spécialité découverte sur la Côte d’Azur. Cette galette, grand format, cuit sur une grande plaque ronde pendant quelques minutes ; aussitôt sortie du four, elle est découpée en parts, roulée dans un cornet de papier et vendue en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, à d’heureux clients qui n’hésitent pas à patienter dans une très longue file d’attente.

 

Bel essai, recette facile, rapide, donc adoptée ! Il faut, par contre, bien adapter le temps de cuisson. A chacun de tester !

 

Recette du restaurant « René Socca » dans le vieux Nice

 

A noter

Voici la recette initiale – les proportions sont importantes – pour information, j’ai divisé les quantités par 4, pour 2 personnes, à titre d’essai. Pour cela, j’ai utilisé un moule d’un diamètre de 20 cm. Au-delà, il vous faudra une plus grande plaque ou plusieurs moules car le succès de cette spécialité réside dans sa finesse. Il faut juste recouvrir le moule de quelques millimètres !





 

  • 200 g de farine de pois chiches
  • 50 cl d’eau
  • 2 CS d’huile d’olive
  • Sel et poivre

 

Préchauffer le four en position maximale. (testé à 220°)

Verser la farine dans un saladier, faire un puits et y verser l’eau. Remuer jusqu’à obtenir une belle pâte sans grumeaux. Ajouter l’huile, le sel et le poivre et mélanger au fouet.

 

Verser cette pâte en fine épaisseur sur une plaque ronde huilée (ou carrée ou rectangulaire - plus pratique pour couper en carrés, à servir, par exemple, en amuse-bouche).

 

Mettre dans le haut du four sur position grill. Laisser dorer quelques minutes et percer les cloques qui se forment. Retirer du four et couper la socca en parts. Servir de suite. (Peut éventuellement se déguster tiède).

 

Bonne journée !

 

 


Par Réglisse - Publié dans : Cakes, tartes, quiches, clafoutis... salés - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Vendredi 4 septembre 5 04 /09 /Sep 08:06

Pour changer des flans aux légumes, en voici un au parmesan. Délicieux ! A refaire...




 

Pour 6 personnes

  • 150 g de parmesan
  • 4 œufs
  • 4 CS de crème liquide
  • Poivre

 

 

Préchauffer le four à 180°.

 

Râper le parmesan.

Battre les œufs et ajouter le parmesan. Verser la crème, le poivre et bien mélanger le tout. Répartir dans des ramequins individuels et mettre au four 15 minutes. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur.

 

Servir avec une salade verte et/ou de tomates.

 

Petite précision – inutile de saler la préparation, le parmesan s’en charge !

 

Bonne journée !



 

 

Par Réglisse - Publié dans : Cakes, tartes, quiches, clafoutis... salés - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 21 commentaires
Mercredi 2 septembre 3 02 /09 /Sep 08:03

L’association fruits rouges et anis se mariant parfaitement, j’ai repris ma soupe de melon anisée (ici) à laquelle j’ai ajouté un petit coulis de fruits rouges et quelques framboises. Un délice !



 

 

Pour 2 personnes

  • 1 melon
  • 100 g environ de fruits rouges – framboises, cassis, mûres
  • Le jus d’1 citron jaune
  • Une pincée d’anis vert
  • 1 CC d’Antésite réglisse-anis (concentré sans sucre)

 

Former quelques billes de melon et mixer le reste de la chair.

Verser le jus de citron et le concentré de réglisse dans la soupe de melon.

Ajouter quelques grains d’anis émiettés. Bien mélanger, goûter et rectifier si besoin. Répartir la soupe et les billes de melon dans des coupes.

 

Réserver quelques fruits rouges et mixer le reste. Les passer pour récupérer un coulis. Entreposer le tout au réfrigérateur.

 

Au moment de servir, verser le coulis et répartir les fruits rouges dans les coupes et déguster aussitôt.

 

Bonne journée !

 

 

Par Réglisse - Publié dans : Les fruits - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Lundi 31 août 1 31 /08 /Août 08:09

Celui-là, je ne pouvais le manquer ! Le potage aux courgettes, à la base, est un délice mais ici, il est relevé par une pointe de curry. Encore un velouté froid d’été à garder dans les favoris ! Un seul conseil : doser avec parcimonie le curry pour qu’il ne cache pas la saveur des courgettes ! Mieux vaut en rajouter, si besoin...




 

Pour 4 personnes

  • 1 kg de courgettes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 2 CC de curry (cuillères rases)
  • 2 yaourts veloutés
  • ½ litre d’eau
  • Sel et poivre

 

A préparer plusieurs heures à l’avance.

 

Couper en morceaux les courgettes sans les peler, si possible.

Emincer l’ail et l’oignon. Les faire revenir dans l’huile. Ajouter le curry et laisser cuire 2 à 3 minutes supplémentaires. Ajouter les courgettes, l’eau et le sel.

 

Faire cuire 15 minutes environ afin que les courgettes soient tendres. Mixer finement et poivrer. Mettre au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Ajouter les yaourts au velouté, mélanger et vérifier l’assaisonnement. Servir de suite.

 

(Source « Soupes du jour » - Editions Marabout)

 

Bonne journée !

 

 

Par Réglisse - Publié dans : Potages Crèmes - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Samedi 29 août 6 29 /08 /Août 08:09

Mon premier cheesecake sucré.
C’est en voyant la très belle réalisation de "Palais des lys (ici)" que je me suis décidée. Celui-ci est différent mais je garde toujours sa recette dans mes favoris. Par contre, je ne regrette pas d’avoir utilisé, comme elle, un fromage frais salé ; jusqu’à présent, j'hésitais à l’utiliser, pensant être gênée par sa saveur salée.
Quant au pralin, cette fois-ci, je ne l’ai pas réalisé, moi-même, comme pour mon « pralin glacé » mais utilisé un produit du commerce aux noisettes et aux amandes. C’était une belle expérience, à renouveler avec d’autres saveurs, en attendant d’en réaliser un, avec cuisson !




 

Pour 2 personnes

 

Pour la base

  • 80 g de galettes bretonnes
  • 20 g de beurre à température ambiante
  • 1 à 2 pincées de fleur de sel

 

Pour la garniture

  • 100 g de fromage frais St Moret
  • 100 g de fromage blanc
  • 3 CS de pralin
  • 2 CS de sucre de canne
  • 1 pincée de fleur de sel (facultatif)
  • 1,5 feuille de gélatine

 

Mixer les galettes et les mélanger avec le beurre ramolli jusqu’à complète absorption. Ajouter la fleur de sel et mêler le tout. Répartir dans deux cercles de 7,5 cm de diamètre. Tasser bien à l’aide du fond d’un verre. Mettre au réfrigérateur.

 

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.

 

Fouetter le fromage frais. Verser le fromage blanc dessus et bien mélanger le tout. Ajouter le pralin et le sucre et terminer par la pincée de fleur de sel. Goûter et rectifier si besoin, selon les préférences.

 

Faire chauffer de l’eau. Essorer la gélatine et verser deux cuillères à soupe d’eau chaude dessus en remuant vivement pour la diluer. La mélanger à la garniture et mélanger le tout.

 

Répartir la garniture sur la base des biscuits. Couvrir et mettre au réfrigérateur jusqu’au lendemain (ou le matin pour le soir).

 

Saupoudrer de pralin avant de servir bien frais.

 

* * * * * * * * * * * * * *

 

Mes petits conseils

 

Si vous goûtez à la garniture, avant d’avoir ajouté le pralin et le sel, pour vérifier son taux de sucre, pensez que le pralin est sucré, avant d’en rajouter !

 

Quant au sel dans la garniture, il reste facultatif. En fait, à ma grande surprise, après avoir goûté la garniture complète (avec le pralin mais sans le sel), j’ai trouvé que la dominante était plutôt sucrée (trop à mon goût) et c’est la raison pour laquelle j’ai ajouté une pincée de fleur de sel. C’est agréable mais cela peut déranger certaines personnes, aussi je conseille de sucrer au fur et à mesure... ainsi, le sel pourra être supprimé.

 

Par contre, il est à garder pour la base de biscuits car il renforce la saveur initiale de la galette bretonne.

 

Et la dernière chose... bien que la quantité de liquide chaud soit très faible, je conseille plutôt de diluer la gélatine dans la garniture avant d’y mettre le pralin et la fleur de sel pour éviter que le sucre et le sel ne se diluent et garder ainsi le croquant sucré d’une part et le croquant salé d’autre part. Moi, je l’ai intégrée à la fin, et c’est sans doute la raison pour laquelle, j’ai trouvé ma préparation trop sucrée et d'où l'envie de casser cela par un peu de sel. (Ouf, j'ai terminé ! J’ai l’impression d’avoir bien chargé mes petits conseils... vous suivez toujours ??)

 

* * * * * * * * * * * * * *

 

Bonne journée !





 

Par Réglisse - Publié dans : Gâteaux Tartes - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 28 commentaires

Bienvenue !

  • : Gourmande mais attentive à l'équilibre alimentaire, voici ma cuisine au fil des jours, simple et légère.
  • Retour à la page d'accueil

Rechercher



 


 



Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus